À relire "La clef des champs", Françoise Petitdemange et moi redécouvrons, trente ans plus tard, qu'il se passait d'étranges choses, en juillet 1983, dans l'ancien fief d'Alphonse de Lamartine... Il y avait d'abord cette dégressivité du tarif hôtelier... Mais lisons la suite :

     "Illico, l'argent économisé fut en partie investi dans l'achat d'un bloc de papier pelure de couleur jaune qui devait nous servir de brouillon pour le gros livre alors en préparation : "Le feu sous la cendre". Certes, la chambre était exiguë, et le mobilier plutôt titubant, mais les premières lignes furent tracées ici, sous une chaleur étouffante, et dans la ferveur d'un départ de marathon...
     Vint alors le temps de la fuite... Et que ceci se soit produit aux environs de vingt-deux heures montre bien les facultés humoristiques de l'hôtellerie mâconnaise... Celle-ci, en cet instant remarquable, était - sous l'espèce de notre vénérable hôtelier - à quatre pattes au milieu de la mare à ce diable de bidet qui, non content de fuir par lui-même, récoltait industrieusement les eaux de ses collègues des étages supérieurs... Passons sur les détails, et venons-en à la question qui nous occupe...
     C'est encore la question de la fuite. Car, dès le lendemain matin, voilà qu'ils nous remettent ça. Le temps de prévenir la "direction", et le raz-de-marée aurait achevé de lessiver le plafond du dessous... Tout à coup chargés de la sauvegarde de l'un des fleurons de l'hôtellerie française, nous bondissons sur le pont : l'un s'efforce de mener à bien les pourparlers avec le tuyau qui, gigotant sous la pression, ne peut s'empêcher d'en recracher quelques morceaux, tandis que l'autre se précipite vers l'étage où il s'agit de brandir l'alarme qui mettra un terme à tous les coupables bains de pieds... Mission accomplie !..."

Pas encore vu la corde de pendu, cependant...

Dans l'affaire Calas, il en avait bien une, pourtant... Celle qui avait servi à étrangler le fils, puisque Voltaire n'aura été, en l'occurrence, qu'un fieffé coquin !... Dont il faudrait ne pas hésiter à prendre la juste mesure...

Pour cela, voir : http://voltairecriminel.canalblog.com